Des enregistrements audio des derniers instants avant la fuite de Ben Ali

Des enregistrements audio des derniers instants avant la fuite de Ben Ali

IFMVendredi 14 Janvier 2022 - 11:18

Le site de la BBC a publié, le 14 janvier 2022, des enregistrements audio de conversations téléphoniques entre l’ancien président Zine El Abidine Ben Ali lors de sa fuite en 2011 avec l’homme d’affaires Tarak Ben Ammar, l’homme d’affaires Kamel Letaief et le ministre de la Défense, Ridha Grira.

Selon la BBC, les enregistrements ont été analysés par des experts qui n’ont trouvé aucune trace de manipulation. La BBC a également spécifié avoir fait écouter les enregistrements à des personnes qui connaissent les protagonistes qui ont certifié que les vois étaient authentiques. Certains d’entre eux, par contre, ont mis en doute leur véracité.

Le premier enregistrement concerne une conversation entre Ben Ali et Tarak Ben Ammar après le discours du 13 janvier dans une tentative pour apaiser la rue. Ben Ali semblait rassuré par les compliments de Ben Ammar.

D’autres enregistrements relatent des conversations avec le ministre de la Défense Ridha Grira. Ce dernier a informé Ben Ali qu’un président par intérim avait été désigné. Ben Ali a répondu qu’il reviendrait au bout de quelques heures. Ben Ali a ensuite appelé Kamel Letaief pour lui dire que le ministre de la Défense l’avait rassuré sur la situation. Letaief a répondu : « Non, non, non, la situation évolue très vite et l’armée ne suffit pas ». Ben Ali l’a interrompu pour lui demander s’il lui conseillait de revenir ou pas. Il a répété la question trois fois avant que Letaief ne réponde : « les choses ne sont pas au mieux ».

Selon la même source, Ben Ali a également appelé le général Rachid Ammar qui l’a rassuré. Ben Ali lui a posé la même question concernant un éventuel retour en Tunisie mais le général lui a répondu qu’il vaudrait mieux attendre un peu. « Si l’on voit une possibilité de retour on vous informera monsieur le président », a-t-il répondu. Ben Ali a ensuite rappelé le ministre de la Défense et l’a questionné sur la possibilité d’un retour mais Grira a répondu qu’il ne pouvait assurer sa sécurité s’il faisait cela.

Ben Ali a atterri en Arabie Saoudite peu après minuit. Il a demandé au pilote de l’attendre pour un retour en Tunisie mais ce dernier a rebroussé chemin. Le lendemain matin, Ben Ali A rappelé son ministre de la Défense qui lui a avoué avoir perdu le contrôle de la rue et lui a parlé d’une rumeur autour d’un complot de coup d’Etat. Ben Ali a refusé cela en accusant les islamistes, avant d’évoquer, encore une fois, son retour en Tunisie. Grira a décrit la situation de colère à Ben Ali en précisant qu’il dit cela pour ne pas induire le président en erreur. Ben Ali a répondu : « Qu’est ce j’ai fait à la rue ? Je l’ai servie ».

La BBC a précisé que le ministre de la Défense Ridha Grira et le général Rachid Ammar n’ont pas souhaité commenter les enregistrements. Kamel Letaief et Tarak Ben Ammar ont nié que des communications aient eu lieu. Ben Ammar a ajouté qu’il ne cherchait pas à rassure le président.



Articles Similaires

SONEDE : des perturbations dans la distribution d’eau
Nationale
Lundi 17 Janvier 2022 - 14:30

SONEDE : des perturbations dans la distribution d’eau

Météo : temps ensoleillé
Nationale
Lundi 17 Janvier 2022 - 08:49

Météo : temps ensoleillé

Secousse tellurique à El Guetar
Nationale
Lundi 17 Janvier 2022 - 08:36

Secousse tellurique à El Guetar