Mourad Zeghidi : le président a franchi la ligne rouge

Mourad Zeghidi : le président a franchi la ligne rouge

IFMMardi 7 Décembre 2021 - 10:21

Le chroniqueur de Feya9’in sur IFM, Mourad Zeghidi, a déclaré que le président de la République, Kais Saied, parlait de Fadhel Abdelkefi en évoquant, le 6 décembre, une personne présentée par les médias comme un sauveur.

Mourad Zeghidi a considéré que le président avait franchi une ligne rouge en qualifiant un adversaire politique de voleur. « Vous avez formé des personnes au droit constitutionnel. Vous mettez en doute la justice dans une affaire de ce type en disant que la tribunal n’aurait pas dû innocenter cette personne », a expliqué le chroniqueur. « Que vous faut-il de plus quand la justice a dit que cette personne était innocente. Cela fait partie des facteurs inquiétants car c’est le début de la dictature », a-t-il ajouté.

Le chroniqueur a également considéré que le président parlait encore de Fadhel Abdelkefi en évoquant les liens de parenté de ce dernier avec Tahar et Fadhel Ben Achour. Il a rappelé que le président de la République avait un différend avec les Ben Achour car il est dans un camp diffrent de Fadhel et Riadh Ben Achour, qui sont les oncles de Fadhel Abdelkefi. « J’aurai préféré que le président vienne avec son conseiller économique et dise que les propos de Abdelkefi sont faux en le montrant par la preuve », a ajouté Mourad Zeghidi.



Articles Similaires