اختتام برنامج تحسين التعهد بالنساء ضحايا العنف

Programme conjoint pour l’amélioration de la prise en charge des femmes...

ifmJeudi 3 Décembre 2020 - 15:58
Sous le patronage du ministère de la Femme, de la Famille des Personnes âgées, a lieu la conférence de presse de clôture du programme conjoint pour l’amélioration de la prise en charge des femmes et des filles victimes des violences, hier, mercredi 02 décembre 2020.

Lancé en 2017, le Programme conjoint a été initié par les Nations Unies sous le lead du Fonds des Nations Unies pour la Population en Tunisie et 7 autres agences onusiennes dont le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le Haut- Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme (HCDH), l’Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (ONU Femmes), l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le Haut-Commissariat des Nations Unies aux Réfugiés (UNHCR). 
Lors de son allocution d’ouverture, la Cheffe de bureau de l’UNFPA Tunisia, Dr Rym Fayala a tenu à rappeler que « l’UNFPA, dont l’un des objectifs de sa nouvelle stratégie est l’élimination de la Violence faite aux femmes, réitère son soutien à tout effort national futur, pour la lutte contre la violence fondée sur le genre » félicitant ainsi « les agences des Nations unies ainsi que les partenaires étatiques et non étatiques impliqués dans la mise en œuvre de ce programme. » 

Depuis son lancement le Programme et grâce à l’appui du ministère des Affaires Etrangères, a réussi à réunir 5 partenaires gouvernementaux : ministère de la Femme, de la Famille et des personnes âgées, ministère de la Justice, ministère des Affaires Sociales, ministère de la Santé et le ministère de l’Intérieur.
7 organisations de la société civile ont également bénéficié du Programme conjoint : l’Association Tunisienne des Femmes Démocrates (ATFD) sections Tunis et Sfax, l’Association Beity, l’Association TAMSS sections Tunis et Kairouan, l’Institut Nebras, l’Association Massarat Nissaia Jendouba, l’Association ADDCI Médenine et l’Association ADGS Gafsa.

Avec un budget total de 1 628 000$ dont une contribution de 862 000$ des Nations-Unies, le Programme conjoint étaient axé sur 3 principaux champs d’intervention : la prestation de services essentiels spécifiques de qualité pour les femmes et filles victimes de violence à travers la mise en place de normes minimales et le renforcement des capacités nationales, la coordination intersectorielle des services de prise en charge et la gouvernance de la coordination  ainsi que l’information et la sensibilisation sur les violences faites aux femmes et aux filles et les services de prise en charge disponibles en Tunisie.
Le Programme conjoint a réussi à réunir et créer des synergies entre les différents secteurs d’intervention impliqués dans la prise en charge des femmes et des filles victimes de violences (justice, police, santé, affaires sociales, femmes, famille et enfance).



Articles Similaires