Sbeïtla : Apprenant le décès de son père, il agresse les médecins

Sbeïtla : Apprenant le décès de son père, il agresse les médecins

TAPMercredi 12 Janvier 2022 - 08:58

Le docteur Adel Rachdi, président de la chambre sanitaire de l’hôpital local de Sbeïtla dans le gouvernorat de Kasserine a dénoncé, mardi 11 janvier 2022, la récurrence des agressions dont sont victimes les cadres sanitaires dans l’hôpital. Au matin du même jour, une personne a commis des agressions en apprenant le décès de son père. Ce dernier était âgé de 62 ans et était dans un état de santé grave. Il est décédé dix minutes après son entrée aux urgences.

Selon Adel Rachdi dans une déclaration à la TAP, le fils de l’homme décédé, en apprenant la nouvelle, a agressé verbalement et matériellement les cadres de santé qui étaient dans la salle de réanimation de l’hôpital. Dans un deuxième temps, l’individu a fermé la porte du service d’imagerie dans lequel se réfugiaient les cadres agressés. Il a également agressé physiquement un technicien supérieur et une infirmière avant de casser des équipements et des appareils du service d’urgences de l’hôpital. Les unités de la Garde nationale ont dû intervenir pour ramener le calme à l’hôpital.

Adel Rachdi a demandé aux autorités compétentes au niveau régional et national à instaurer un point sécuritaire au sein même de l’hôpital local de Sbeïtla dans les plus brefs délais pour que les agressions contre les employés de l’hôpital cessent.

L’ensemble des employés et travailleurs de l’hôpital ont organisé un sit-in dans leur lieu de travail pour exprimer leur indignation et exiger d’être protégés.



Articles Similaires