IFM et Carthage+

La jeunesse s’exprimera à IFM et Carthage+ face aux décideurs de la Tunisie

IFMVendredi 19 Juin 2020 - 13:53
En pleine crise COVID-19, la jeunesse tunisienne n’est pas restée immobile. Elle aussi s’est associée à l’effort national dans la lutte contre la crise en initiant plusieurs actions. Parmi ces initiatives, cette jeunesse a joué un rôle déterminant en créant un espace numérique de dialogue et de force de proposition : Le Débat National Numérique de la Jeunesse.

Trois sessions ont été organisées, couvrant successivement les gouvernorats du Sud (17 avril), du Centre (01 Mai) et du Nord (08 Mai). Ayant connu un franc succès et suscité l’intérêt de plus de 1200 jeunes qui se sont inscrits dans cette démarche, le Débat National Numérique de la Jeunesse, fruit d’une initiative purement citoyenne et civile, entamera ce Samedi 20 Juin 2020 en direct sur IFM et Carthage+ sa grande consécration. 
C’est dans un élan de détermination, d’enthousiasme et d’intérêt grandissant auprès de la jeunesse pour prendre en main leur destin que cette initiative a vu le jour. Ces débats sont disponibles sur la page facebook.com/DYD2020. 
En Résumé, c’est un peu plus de 30 000 personnes qui ont suivi les trois débats du Sud, du Centre et du Nord, soit, près de 9 heures de dialogue, 200 prises de paroles orales ou écrites.  La jeunesse Tunisienne a visionné ces débats directement lors de leur transmission sur plusieurs plateformes numériques ou à posteriori à travers plusieurs pages et sites qui ont bénévolement soutenu et relayé l’action.
Plus de 100 idées, projets et initiatives ont été rassemblés au cours de ces trois sessions ou relatés à travers le formulaire d’évaluation établi par les organisateurs à partir d'une métrique utilisée pour évaluer la maturité d'une technologie « Technology Readiness Level ». 
Afin de préparer le Grand débat prévu en direct avec les partenaires médias, des élections ont été entamées pour choisir les jeunes représentants des trois régions. A l’issu de 12 860 votes, ces élections ont permis d’élire :
Pour le Nord : Ayda  BEN RHOUMA, et son suppléant  Montassar DJELASSI 
Pour le Centre : Khaoula BEN ALI, et sa suppléante Mouna METHNANI 
Pour le Sud : Ghassen BOURGUIBA, et sa suppléante Molka ELLOUMI 
Les organisateurs, des citoyens Tunisiens, femmes et hommes de disciplines et backgrounds différents, imbibés par la conviction que le rôle des jeunes est crucial pour un présent et un avenir meilleurs, rappellent les principes et piliers de ce débat : Ce Débat Numérique National se veut être un espace d’expression, de complémentarité, de réflexion entre les jeunes sur les moyens de synchronisation de leurs initiatives innovantes et de leurs actions durant la crise. Un Débat sous une nouvelle forme, basé sur le principe de la liberté d’expression dans le respect des instances nationales, l’inclusion ainsi que sur des critères scientifiques de présentation des actions et leur évaluation. Un Débat pour valoriser les efforts de la jeunesse et leur rôle de leaders et partager leurs idées et solutions aux décideurs et aux institutions publiques et privées qui sont en mesure de les appuyer.

Enfin, demain en direct sur la Radio IFM et la Chaine de Télévision Carthage+, ces trois jeunes représentants porteront la parole de l’ensemble des jeunes des régions, de leurs idées, de leurs questions, et de leurs initiatives, pour ainsi tenir la promesse de l’action et les remonter en direct à:
•    Son Excellence, Ahmed GAALOUL, Ministre de la Jeunesse et des Sports,
•    Imed EL ABED, Représentant le syndicat patronal UTICA,
•    Radhi Meddeb, Economiste et Penseur, et à
•    Mohamed Salah FRAD, Président des Investisseurs Tunisiens en Capital.
Rendez-vous donc demain sur IFM et Carthage+ 
 



Articles Similaires